Articles

Après le E-commerce, la nouvelle révolution s’appelle M-commerce!

commerce-mobile

Le e-commerce est le secteur ayant la plus forte croissance économique (11% en 2014). De plus en plus de transactions se font par l’intermédiaire d’un appareil connecté : ordinateur, tablette, smartphone… la diversification des canaux ne peut qu’augmenter le volume global des échanges, mais son impact dépasse l’aspect quantitatif pour influencer qualitativement l’expérience de vente et d’achat. Les habitudes de consommation, le panier moyen, le nombre de recherches et de comparaison avant l’achat final… tout semble indiquer que la vente de produits et services n’est plus ce qu’elle était avant l’avènement d’Internet, ni entre le début de e-commerce et sa transformation récente grâce à l’apparition du m-commerce (vente et achat via un appareil mobile).

Vous êtes dans un magasin, un modèle d’un produit que vous vouliez acheter vous plaît… plus besoin de faire le tour des autres magasins pour comparer les prix ou chercher d’autres modèles qui satisferaient mieux vos besoins, quelques clics suffisent. Le commerce électronique assure la fonction de « comparateur de prix » autant que celle de revendeur.

Vous avez commencé à remplir votre panier d’achats sur un site de vente en ligne, pressé(e) par le temps vous avez dû l’enregistrer et partir à la hâte. Vous pouvez continuer votre shopping sur votre chemin grâce à votre tablette ou smartphone (à condition de ne pas être au volant!)

Les « pures players » autant que les commerces classiques vendant à travers un site marchand ou une « marketplace » rivalisent d’ingéniosité pour rendre l’expérience d’achat en ligne encore plus facile et attractive. Les moyens de paiements se multiplient (on passe récemment au paiement sans contact, qui ne nécessite que la proximité entre la carte et le lecteur pour que la transaction soit effective), l’offre de produits et services ne cesse de se diversifier, la profusion des applications mobiles et la facilité d’accès aux terminaux connectés (tablette ou smartphone à défaut d’un pc) finissent par convaincre les plus frileux. On prédit ainsi qu’un internaute sur 5 achètera sur mobile en 2015!

Vous aussi vous pouvez créer votre site de e-commerce ou application mobile  

Les possibilités sont infinies, la multiplication des terminaux et l’explosion de la part connectée de la population… les marques et les commerçants ne comptent pas laisser passer cette occasion de s’accaparer le maximum de parts de marché. Ils iront chercher les consommateurs là où ils sont, par tous les moyens.

Il appartient au consommateur de transformer cette course effrénée à son avantage !

Vous avez un projet en cours, voulez-vous le reprendre ? Reprendre
+